La découverte du site à empreintes de dinosaures : Dinoplagne

Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry, les découvreursLa découverte

Dans le cadre des recherches réalisées par la Société Des Naturalistes d’Oyonnax, le site à pistes de dinosaures de Plagne a été découvert le 5 avril 2009 par Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry (ci-contre).

Sur un chemin de débardage mis au jour par le passage des engins, le sous-sol calcaire révèle la présence de traces circulaires énigmatiques, évoquant des empreintes de pas de dinosaures.

L’intérêt de cette découverte est ensuite confirmé par Jean-Michel Mazin et Pierre Hantzpergue (CNRS-Université Lyon1) dont l’expertise souligne l’intérêt scientifique exceptionnel des empreintes, leur gigantisme et la possibilité de suivre ces pistes sur de longues distances.
 

Une découverte qui ne doit rien au hasard

C'est à partir de la découverte des traces de Coisia (01) par Maryse et Christian GOURRAT en 2004, qu'une poignée de passionnés de paléontologie de la région, pour la plupart membres de la Société Des Naturalistes d’Oyonnax (SDNO), ont mis à jour une trentaine de sites à traces de pas de dinosaures dans le du Sud du Jura français. 

Après des premières trouvailles fortuites, une stratégie de recherche a été mise en place. Cette stratégie basée sur l’étude détaillée des cartes géologiques, l’exploitation des photographies aériennes (aires minérales pas trop boisées) et la bonne connaissance du terrain a conduit à multiplier les découvertes à partir de 2009. Il n’y avait plus de hasard, mais de la réflexion, du travail et de l’obstination !

C'est cela qui a permis la découverte des traces du site de Dinoplagne par Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry.